Billetterie En Verre et contre Tout : Réservez votre billet

Apéro Conte 3

Apéro Conte 3

  • Jeu. 2 mai à 19 h
  • Le LEM - Nancy

Cette saison, au bar du LEM, nous vous proposons trois apéros contes. Dernier rendez-vous de la saison le jeudi 2 mai à 19h.

A l’heure de l’apéro, les joyeux drilles de l’atelier contes en chantier vous ont concocté des amuse-bouches de leur cru. Venez déguster et partager des histoires snackées, sucrées, salées et autres cocktails de jeux de mots épicés, poétiques et exotiques.

Entrée libre (consommations payantes) dans la limite des places disponibles, réservations conseillées

"PULP FICTION" - Lecture scénique de "Des Chaises, un Texte"

"PULP FICTION" - Lecture scénique de "Des Chaises, un Texte"

  • Ven. 3 mai à 20 h
  • Le LEM - Nancy

Venez retrouver Bruce Willis, John Travolta, Uma Thurman et Samuel L. Jackson au LEM !

Dans une lecture scénique décoiffante, "Des Chaises, un Texte - Cercle de Lecteurs" s'attaque au scénario du film qui a marqué des générations depuis sa sortie en 1994, lorsqu'il a remporté la Palme d'Or du Festival de Cannes.

Pour les lecteurs de l'atelier, le défi est de taille : représenter ceux qui ont incarné de manière indissociable les personnages du scénario de Quentin Tarantino. Comment lire Jules sans Samuel L. Jackson ? Vince sans Travolta ? Mia sans Uma ?

Dans un jeu de miroirs et de citations, nous partagerons la jubilation de ces histoires de meurtres, règlements de compte, drogue, religion, séduction, humour, vengeance... Répliques cultes, personnages infernaux, objets insolites : tout l'univers PULP sera là.

Avant Cannes, en exclusivité. Sapez-vous pour le tapis rouge.

Au plaisir de vous accueillir.

Theatrum Mundi ou les 7 âges de l’Homme

Theatrum Mundi ou les 7 âges de l’Homme

  • Ven. 10 mai à 18 h
  • Le LEM - Nancy

Lucie Cunningham est une habituée du LEM, elle a présenté La véritable histoire de Saint Nicolas ou le gros jambon en décembre 2016. Elle a créé le costume de Crépuscule, spectacle de Marion Vedrenne joué au LEM en septembre 2017. Elle nous a même fait entendre son joli brun de voix lors du concert des Texas Airlines en juillet dernier ! La saison dernière, elle est venue plusieurs semaines faire des recherches sur le projet de Theatrum Mundi ou les 7 âges de l’Homme. C’est donc tout naturellement que nous l’accueillons cette saison en résidence et pour la création en juin prochain de Theatrum Mundi ou les 7 âges de l’Homme.

Une femme enceinte, en costume élisabéthain ouvre son ventre polyptique pour dévoiler un microcosme et narrer la vie de l’être en devenir qui grandit en elle. Tout un cycle de vie, de la naissance à la mort se passe dans le ventre. Est-ce une prédiction ? Un miroir de société qui prédéfinit le destin de cet être ? Inspiré du monologue de Jacques dans « Comme Il Vous Plaira » de Shakespeare, le spectacle sera divisé en 7 saynètes. Comme une étude de la notion baroque de « monde théâtre », nous vous invitons à explorer notre condition d’Homme et nos libertés grâce à un dispositif singulier : un costume castelet, tel un petit théâtre baroque mis en abîme, une évocation du monde sûr et réconfortant de l’enfant dans le ventre-cocon en contraste avec la violence du monde extérieur. Se pencher sur le ventre porteur et cette dichotomie, c’est aussi questionner la féminité (fille, femme, mère, pècheresse), la maternité et l’horlogerie du corps féminin.

Le texte de Shakespeare et le titre “Theatrum Mundi” font appel à l’idée baroque que notre monde n’est qu’un grand théâtre dont nous ne serions que des acteurs, ou des marionnettes, manipulées par un grand “metteur en scène” ou horloger. Cette notion questionne le libre arbitre de l’Homme et sa place dans la société, question qui paraît encore moderne et d’actualité dans notre monde toujours mouvant en quête de valeurs, où les libertés acquises sont toujours questionnées. Le monde théâtre n’est pas une notion périmée : qui sont aujourd’hui les horlogers ? Comment pouvons-nous donc détacher nos ficelles et devenir acteurs de nos vies ?

Et mon corps inondé – sortie de résidence

Et mon corps inondé – sortie de résidence

  • Ven. 24 mai à 18 h
  • Le LEM - Nancy

Dans le cadre des sorties du LEM, nous vous proposons une étape de travail de Et mon corps inondé de Marta Pereira, création prévue en septembre 2019 au Festival Mondial de Théâtres de Marionnettes - Solo Marionnette / Danse  -  Tout public La Mer. Elle a laissé sa trace en moi. Déracinés, loin de chez soi, sa musique lointaine continue de nous imprimer son rythme. Elle nous appelle et nous rappelle à quel point elle nous est vitale. On porte la mer en soi, notre cœur est inondé.

La retrouver devient un jour une urgence, on entre alors en apnée. On veut pouvoir courber le monde et oublier l’exil pour se rapprocher d’elle. Comment vivre ce corps inondé d’une mer intérieure ? Chercher par la danse et le mouvement. Chercher à faire vivre autour de soi ce bleu qui nous inonde. Bleu mon corps, bleu ma chair blessée. Peut ­on danser la mer sans se laisser submerger ?

Le corps en scène, à la fois sujet et outil, danse sous l’impulsion d’une mer intérieure. Mais cette mer gonfle en lui, l’inonde jusqu’à en déborder. De ce mouvement fluide, émergent des figures à la présence éphémère et fugace.

Le geste d’animation repose sur des techniques de manipulation invisible qui permettent un jeu d’apparition et disparition. La limite entre intérieur et extérieur du corps est mise en scène comme poreuse. Ce corps devient paysage. Il s’absente au fur et à mesure que les figures alentour s’autonomisent et finit par se perdre dans cet espace animé.

Mise en scène, jeu et construction : Marta Pereira - Texte : Béatrice Bienville - Dramaturgie : Julie Postel - Conseil chorégraphie : Léone Cats­Baril - Conseil manipulation : Zoé Grossot - Création lumière et régie : Romain Le Gall Brachet - Création son : Appât203  - Regard complice : Sylvie Baillon Production déléguée Tas de Sable – Ches Panses Vertes - Soutien Institut International de la Marionnette

Mon histoire de la danse

Mon histoire de la danse

  • Sam. 25 mai à 20 h 30
  • Le LEM - Nancy

Récit chorégraphique dansé par Sosana Marcelino. Un solo témoin d’une histoire personnelle qui fait revivre des couleurs, des formes, des origines à travers un parcours de danse aux contrastes multiples.

« J’ai eu envie de dire à quel point la danse a été et est une chance pour moi ! La danse comme reflet de soi pour signifier qu’elle est l’expression de la vie, elle transporte avec elle le monde du sensible et elle transmet les idées d’une société dans laquelle je veux vivre. Le temps avance et je ressens toujours ce même besoin d’exprimer qui je suis par le mouvement dansé, parlé ou chanté …»

Chorégraphie et texte : Sosana Marcelino Création 2016 reçue en résidence dans le cadre de « L.S.S / Studio » au CCN-Ballet de Lorraine de Nancy. Avec le soutien du CCN-Ballet de Lorraine et de la ville de Nancy.

Sons et corps mouvants

  • Dim. 26 mai à 16 h
  • Le LEM - Nancy

Un spectacle performance témoin d’un parcours vécu au contact des dernières expositions de la Galerie Lillebonne

« les sons et le mouvement se sont frottés et ont laissé surgir les mots face à la matière des œuvres exposées pour créer un prolongement de l’œuvre…» Cette création représente un diaporama des différentes atmosphères traversées, c’est l’emblème de la diversité mise à contribution pour exprimer le ressenti de l’immédiat. L’écoute permet l’expérience sans cesse renouvelée de l’improvisation, du plaisir de la rencontre et de l’échange.

Marie Cathala - trombone Gilbert Larouzé - saxophone et percussions Sosana Marcelino - danse et voix.

Theatrum Mundi ou les 7 âges de l'Homme

Theatrum Mundi ou les 7 âges de l'Homme

  • Mer. 5 juin à 20 h 30 + autres dates
  • Le LEM - Nancy

Nous avons accompagné Lucie Cunningham et son projet pendant deux saisons, voilà l’aboutissement de ces temps de résidence avec la création du spectacle Theatrum Mundi ou les 7 âges de l’Homme.

Une femme enceinte, en costume élisabéthain ouvre son ventre polyptique pour dévoiler un microcosme et narrer la vie de l’être en devenir qui grandit en elle. Tout un cycle de vie, de la naissance à la mort se passe dans le ventre. Est-ce une prédiction ? Un miroir de société qui prédéfinit le destin de cet être ? Inspiré du monologue de Jacques dans « Comme Il Vous Plaira » de Shakespeare, le spectacle sera divisé en 7 saynètes.

Comme une étude de la notion baroque de « monde théâtre », nous vous invitons à explorer notre condition d’Homme et nos libertés grâce à un dispositif singulier : un costume castelet, tel un petit théâtre baroque mis en abîme, une évocation du monde sûr et réconfortant de l’enfant dans le ventre-cocon en contraste avec la violence du monde extérieur. Se pencher sur le ventre porteur et cette dichotomie, c’est aussi questionner la féminité (fille, femme, mère, pècheresse), la maternité et l’horlogerie du corps féminin.

Le texte de Shakespeare et le titre “Theatrum Mundi” font appel à l’idée baroque que notre monde n’est qu’un grand théâtre dont nous ne serions que des acteurs, ou des marionnettes, manipulées par un grand “metteur en scène” ou horloger. Cette notion questionne le libre arbitre de l’Homme et sa place dans la société, question qui paraît encore moderne et d’actualité dans notre monde toujours mouvant en quête de valeurs, où les libertés acquises sont toujours questionnées. Le monde théâtre n’est pas une notion périmée : qui sont aujourd’hui les horlogers ? Comment pouvons-nous donc détacher nos ficelles et devenir acteurs de nos vies ?

Theatrum Mundi ou les 7 âges de l’Homme – Solo marionnettique Création de la compagnie Hold Up ! avec Lucie Cunningham.

Soeur(s)

Soeur(s)

  • Ven. 5 juil. à 20 h
  • Le LEM - Nancy

Concert romanesque qui associe le premier roman de Charlotte Pons, Parmi les miens et les compositions musicales de Laura Cahen.

« Soeur(s) » décrit l’histoire d’une fratrie borderline confrontée à un événement tragique : l’accident d’Elsa, la mère. Frère et sœurs autrefois très complices réalisent à quel point ils se sont éloignés. Les deux artistes prennent la voix de Manon, la sœur aînée, un personnage plein de contradictions, écorché et pétri de culpabilité, qui tâtonne pour s’émanciper. L’une incarne la Manon froide et forte, en perpétuelle tension, l’autre exprime sa fragilité et ouvre la porte à l’apaisement.

Cette soirée se poursuivra sur le concert de Laura Cahen.